En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des Cookies à des fins d'analyse d'audience et pour vous garantir une bonne navigation.
J'ai compris
fr | en
Musiciens

Vincent Thévenaz est professeur d’orgue et d’improvisation à la Haute Ecole de Musique de Genève, organiste titulaire et carillonneur de la Cathédrale St-Pierre de Genève. Il est régulièrement invité pour des concerts, des jurys de concours ou des masterclasses dans de nombreux pays d’Europe, d’Asie et des deux Amériques.

Nourri d’une formation complète (orgue, piano, improvisation classique et jazz, musicologie, théorie musicale, direction, chant, lettres françaises et russes), Vincent Thévenaz cherche en permanence à vivifier et diversifier le monde de l’orgue, ouvrir les frontières des genres et repousser les limites de l’instrument, tout en enrichissant ses interprétations d’une profonde connaissance des œuvres et de leur contexte. Son répertoire couvre un très large spectre, du Moyen-Âge aux musiques contemporaines et actuelles et de toutes provenances géographiques. Son parcours l’a conduit à développer une intense activité autour de l’improvisation, afin d’explorer la force de l’instant présent. Il la pratique tant dans la liturgie que dans des concerts et pour l’accompagnement de films muets. Elle enrichit également son enseignement, par une approche parallèle au répertoire, qui considère la musique écrite comme une source intarissable d’inspiration, et l’improvisation comme un questionnement de la liberté dans l’interprétation.

Spécialiste reconnu de l’harmonium, il possède une collection d’instruments historiques de grande qualité et les joue tant en récital qu’en ensemble. Ses compétences l’amènent à se produire notamment avec Leonidas Kavakos et Yuja Wang, avec l’ensemble Scharoun de la Philharmonie de Berlin et à recevoir les compliments de Simon Rattle : « joué par vous, l’harmonium devient un instrument vivant et passionnant ». Il mêle l’orgue à d’innombrables instruments de toutes origines, des sonorités tantôt classiques (violon, flûte), tantôt insolites (saxophone, cor des Alpes ou percussion), et pratique des instruments cousins (carillon, orgue de cinéma, orgue Hammond, claviers et percussion).

Vincent Thévenaz s’est également fait connaître comme arrangeur, en transcrivant des musiques de styles variés pour l’orgue ou pour des formations de musique de chambre, ainsi qu’en travaillant avec des orchestres et ensembles. Ainsi, il arrange et dirige un spectacle annuel, « Chantons Noël », créant un écrin original autour de mélodies traditionnelles. Il a également réalisé une version pour ensemble des Tableaux d’une exposition de Moussorgski. En 2009-2010, il interprète en 2009-2010 l’œuvre d’orgue intégrale de Bach en 14 concerts, puis en 2017 celle de Mendelssohn pour orgue seul et avec chœur, remportant chaque fois un vif succès. Son duo « W » avec le saxophoniste Vincent Barras propose un répertoire original immortalisé par 2 CD. Il a enregistré pour le label Sony deux CD salués par la critique avec l’Ensemble Gli Angeli Genève (Stephan MacLeod). Pour le 50eanniversaire de l’orgue Metzler de la cathédrale de Genève, il a réalisé un CD faisant découvrir les trésors de la musique d’orgue de compositeurs genevois. Il collabore par ailleurs avec de nombreux ensembles et chefs (Orchestre de la Suisse Romande, Ensemble Contrechamps, Orchestre de Chambre de Lausanne, Ensemble Vocal de Lausanne, Capella Mediterranea, Leonardo Garcia Alarcon, Valery Gergiev, Heinz Holliger, Michel Corboz, Lawrence Foster, Antonio Pappano, etc.). Il a fondé en 2005 l’Orchestre Buissonnier, ensemble de jeunes musiciens, qu’il dirige régulièrement.

Vincent Barras pratique les quatre saxophones (soprano, alto, ténor, baryton) et se produit dans une large palette de styles, du classique aux musiques actuelles. Il partage ses activités de musicien avec celles de professeur aux Cadets de Genève et à l’Ecole Sociale de Musique de Morges où il a été directeur de 2006-2013. Il a été aussi professeur suppléant au Conservatoire Populaire de Musique de Genève de 2015 à 2017 et a dirigé de 2007 à 2019 différents orchestres d’harmonie (Harmonie d’Avully, Les Cadets de Genève, Fanfare Municipale du Petit-Saconnex). Par ailleurs, il préside la commission de musique de l’association cantonale des musiques genevoises (ACMG) et est régulièrement appelé comme expert dans différents conservatoires et concours de Suisse romande. Ses concerts l’ont mené dans de nombreux pays d’Europe, ainsi qu’au Canada, en Colombie et en Chine.

Il se produit régulièrement avec l’Orchestre de Chambre de Genève et de 2001 à 2010 avec l'Orchestre de la Suisse Romande. Il a pu notamment travailler sous la baguette de Fabio Luisi, Pinchas Steinberg, Dirk Brossé, Bruno Fontaine, Douglas Bostock, Jan Cober et Yutaka Sado. Parallèlement, il fonde en 2005 le duo W avec l’organiste Vincent Thévenaz - ensemble, ils enregistrent trois albums au programme éclectique allant de Bach à Piazzolla. Il se produit également en récital avec la pianiste Saya Hashino dans différents festivals et séries de concerts en Suisse romande (Schubertiades de la RTS, Sommets du Classique). Vincent Barras est par ailleurs l’un des membres fondateurs du Big Up’ Band, un grand orchestre de jazz, qui se produit régulièrement autour du Léman sur des scènes prestigieuses (Alhambra Genève, Auvernier Jazz Festival, Chorus Lausanne, Victoria Hall…) et y remporte de vifs succès.

Vincent a étudié aux Hautes Ecoles de Musique de Genève, Lausanne et Berne avec Philippe Collet, Pierre-Stéphane Meugé et Christian Roellinger, obtenant un diplôme d’enseignement et un master en interprétation de saxophone, un diplôme de Maître de musique et enfin un certificat professionnel de direction d'ensembles d'instruments à vents dans la classe d’Hervé Grelat et Pascal Favre. Il a également reçu les conseils des saxophonistes Jean-Yves Fourmeaux, Jean-Georges Koerper et Marcus Weiss, du clarinettiste Ernesto Molinari pour l’improvisation et du luthiste Peter Croton pour l’interprétation de la musique ancienne.